Quels sont les 5 signes les plus courants des troubles du spectre autistique (TSA) ?

0
440

Les troubles du spectre de l’autisme touchent aujourd’hui environ 700 000 personnes en France et 7 500 nouveau-nés en sont atteints chaque année. Il est donc essentiel de reconnaître les signes d’alerte de l’autisme afin de permettre un diagnostic précoce et une prise en charge adaptée.

1. Difficultés dans les interactions sociales

Les enfants atteints de TSA peuvent avoir du mal à établir des relations avec leurs pairs et à comprendre les normes sociales. Voici quelques exemples de comportements typiques chez ces enfants :

  • Éviter le contact visuel
  • Ne pas répondre lorsqu’on les appelle par leur nom
  • Difficulté à interagir avec les autres enfants ou à se faire des amis

2. Problèmes de communication verbale et non-verbale

Les enfants atteints de TSA peuvent présenter des défis dans la communication, tels que :

  • Retard dans le développement du langage
  • Répétition des mots ou des phrases (écholalie)
  • Utilisation d’un ton monocorde ou robotique
  • Difficulté à utiliser ou comprendre les expressions faciales, les gestes et le langage corporel

3. Comportements répétitifs et stéréotypés

Les enfants atteints de TSA peuvent adopter des comportements répétitifs, tels que :

  • Balancement du corps ou des mains
  • Tourner en rond ou se tapoter le corps
  • Organiser les objets de manière méthodique et obsessionnelle

4. Intérêts restreints et obsessionnels

Un enfant atteint de TSA peut montrer un intérêt intense et limité pour certains sujets ou objets, par exemple :

  • Se concentrer uniquement sur un sujet précis, comme les trains ou les chiffres
  • Manifester une fascination excessive pour la rotation des objets
  • S’attacher à des routines strictes et ne pas tolérer les changements dans l’environnement

5. Sensibilités sensorielles

Les enfants atteints de TSA peuvent être hypersensibles ou hyposensibles aux stimuli sensoriels, ce qui peut entraîner des réactions inhabituelles telles que :

  • Être dérangé par des bruits légers ou des textures spécifiques
  • Ne pas réagir à la douleur ou à la température de la même manière que d’autres enfants
  • Chercher constamment la stimulation sensorielle, par exemple en se balançant ou en se frottant les mains

Importance d’un diagnostic précoce

Le diagnostic précoce des TSA est essentiel pour permettre une prise en charge adaptée et optimiser les chances de développement de l’enfant. Les méthodes utilisées par les professionnels de la santé pour diagnostiquer l’autisme incluent l’évaluation médicale, l’évaluation du développement et l’observation du comportement de l’enfant.

Cependant, il est important de noter que chaque enfant est unique et ne présentera pas nécessairement tous ces signes. De plus, certains de ces signes peuvent également être présents chez des enfants sans TSA. Il est donc essentiel de consulter un professionnel de la santé pour évaluer le développement et les comportements de l’enfant avant d’établir un diagnostic.

Les troubles du spectre autistique sont complexes et variés, mais la reconnaissance précoce des signes d’alerte peut permettre un diagnostic et une intervention précoces, ce qui améliore considérablement les résultats pour l’enfant et sa famille.