Le Montana devient le premier État américain à interdire TikTok

0
456

Une décision historique pour protéger les données des utilisateurs

Le gouverneur du Montana, Greg Gianforte, a promulgué mercredi une loi interdisant l’application chinoise TikTok dans cet État situé au nord-ouest des États-Unis. Cette décision marque le début d’une probable bataille juridique jusqu’à Washington, où plusieurs élus envisagent également d’interdire la populaire plateforme de vidéos courtes. Le Montana est ainsi le premier État américain à franchir ce pas.

“Pour protéger les données personnelles et privées des utilisateurs du Parti communiste chinois, j’ai interdit TikTok dans le Montana”, a annoncé Greg Gianforte sur Twitter. L’entreprise chinoise ByteDance, propriétaire de l’application, est en effet soupçonnée par plusieurs législateurs américains d’utiliser TikTok à des fins d’espionnage.

L’interdiction effective dès janvier 2023

Dès le 1er janvier 2023, les boutiques d’applications de Google et d’Apple ne pourront plus proposer TikTok sur leur territoire. Le Montana compte actuellement un peu plus d’un million d’habitants qui devront se passer de l’application vidéo si cette nouvelle loi n’est pas contestée avant son entrée en vigueur.

Les conséquences pour TikTok et ses utilisateurs

  • Perte d’utilisateurs : Avec l’interdiction de TikTok dans le Montana, l’application pourrait perdre une partie de sa base d’utilisateurs aux États-Unis.
  • Bataille juridique : Cette décision pourrait entraîner des poursuites judiciaires de la part de ByteDance, qui tentera certainement de contester cette interdiction.
  • Pression sur les autres États : Le Montana étant le premier État américain à prendre cette mesure, d’autres pourraient être tentés de suivre son exemple.

Un mouvement anti-TikTok grandissant aux États-Unis

Cette nouvelle fait écho à un mouvement de défiance envers TikTok aux États-Unis. L’année dernière, l’ancien président américain Donald Trump avait déjà menacé de bannir l’application chinoise du pays s’il n’était pas racheté par une entreprise américaine. Si aucune décision finale n’a été prise à ce sujet, l’inquiétude quant à la protection des données des utilisateurs américains reste vive.

Il est donc fort probable que cette décision du gouverneur du Montana ne soit que le début d’une longue bataille entre les autorités américaines et l’entreprise chinoise ByteDance. Les prochains mois seront déterminants pour l’avenir de TikTok aux États-Unis.

Une situation complexe pour l’application chinoise

TikTok doit faire face à un contexte particulièrement tendu entre les États-Unis et la Chine. Les tensions commerciales et politiques entre les deux géants mondiaux ne facilitent pas la situation pour l’application.

  • Des accusations d’espionnage : Plusieurs élus américains estiment que TikTok pourrait être utilisé par Pékin à des fins d’espionnage, ce que ByteDance nie fermement.
  • La question de la censure : TikTok a également été accusée de censurer certains contenus en lien avec les manifestations à Hong Kong ou la minorité musulmane ouïghoure en Chine, alimentant un climat de méfiance aux États-Unis.

Un avenir incertain pour TikTok aux États-Unis

L’interdiction de TikTok dans le Montana pose la question de l’avenir de l’application sur le sol américain. Si d’autres États suivent l’exemple du Montana et bannissent TikTok à leur tour, cela pourrait avoir un impact significatif sur la présence de l’entreprise chinoise aux États-Unis.

ByteDance devra certainement redoubler d’efforts pour convaincre les autorités américaines de la sécurité de son application en matière de protection des données personnelles. La bataille juridique qui s’annonce risque d’être longue et complexe pour l’entreprise chinoise et les utilisateurs de TikTok aux États-Unis.