Le nouveau permis de conduire numérique français : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

0
479

La France s’apprête à franchir une nouvelle étape dans la dématérialisation des documents administratifs avec le lancement prochain d’un permis de conduire numérique. Ce dernier sera accessible via l’application France Identité et devrait être testé dès cette année dans trois départements avant un déploiement prévu pour début 2024. Dans cet article, nous vous présentons les principales caractéristiques de ce nouveau format et son fonctionnement.

Qu’est-ce que le permis de conduire numérique ?

Le permis de conduire numérique est une version dématérialisée du traditionnel document papier. Il sera accessible sur smartphone via l’application France Identité, développée par l’Agence nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Cette application permet déjà d’enregistrer une version numérique de la carte nationale d’identité et intégrera donc prochainement le permis de conduire.

Il est important de préciser que cette version numérique ne remplacera pas le permis de conduire physique, mais viendra plutôt le compléter. Le but principal de cette dématérialisation est de simplifier la vie des citoyens en facilitant certaines démarches administratives en ligne ou la location de voiture, par exemple.

Les avantages du permis de conduire numérique

  • Sécurité : grâce à l’application France Identité, les utilisateurs pourront bénéficier d’une authentification forte et sécurisée pour accéder à leur permis de conduire numérique.
  • Facilité d’accès : le permis de conduire numérique sera toujours disponible et accessible sur le smartphone des utilisateurs, ce qui permettra de l’avoir constamment à portée de main.
  • Simplification des démarches administratives : avec la version numérique du permis, il sera plus simple et rapide de réaliser certaines formalités en ligne ou de louer une voiture.
  • Économies de papier et d’encre : en dématérialisant le permis de conduire, les autorités françaises pourront réduire leur impact environnemental en limitant la production de documents papier.

Comment fonctionne le permis de conduire numérique ?

Le permis de conduire numérique sera accessible aux automobilistes français via l’application France Identité. Pour enregistrer leur permis dans l’application, les utilisateurs devront d’abord créer un compte sécurisé avec un identifiant et un mot de passe.

Une fois connectés, ils pourront ajouter leur permis de conduire à leur compte en scannant le document physique à l’aide de la caméra de leur smartphone. L’application vérifiera ensuite l’authenticité du permis grâce à un code QR présent sur celui-ci.

À quoi sert le permis de conduire numérique ?

Le permis de conduire numérique servira principalement à faciliter certaines démarches administratives en ligne, telles que :

  • La location de véhicules : les utilisateurs pourront présenter leur permis numérique aux loueurs de voitures, ce qui facilitera et accélérera le processus de location.
  • Les contrôles routiers : en cas de contrôle par les forces de l’ordre, les automobilistes pourront présenter leur permis numérique directement depuis leur smartphone. Il est toutefois recommandé de conserver également une version papier du permis à bord du véhicule.
  • Les démarches administratives : certaines formalités nécessitant la présentation d’un permis de conduire pourront être simplifiées grâce à la version numérique du document.

Quand sera-t-il disponible ?

Le permis de conduire numérique devrait être testé dès cette année dans trois départements français : le Rhône, les Hauts-de-Seine et l’Eure-et-Loir. Si les tests sont concluants, un déploiement à l’échelle nationale est prévu pour début 2024.

En résumé, le permis de conduire numérique représente un pas de plus vers la dématérialisation des documents administratifs en France. Accessible via l’application France Identité, il offrira de nombreux avantages en termes de sécurité, de facilité d’accès et de simplification des démarches. Reste désormais à attendre les résultats des tests dans les départements pilotes avant de pouvoir profiter pleinement de cette innovation.