Thaïlande : l’ex-premier ministre Thaksin Shinawatra devra passer huit ans en prison

0
1030

Retour en Thaïlande après 15 ans d’exil

L’ancien Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra, en exil auto-imposé depuis 15 ans, est rentré dans son pays le mardi 22 août. Il a été accueilli par ses partisans à l’aéroport Don Mueang de Bangkok. Il doit maintenant purger une peine de huit ans de prison pour trois condamnations prononcées en son absence, selon la Cour suprême.

Un leader au pouvoir entre 2001 et 2006

Thaksin Shinawatra, âgé de 74 ans, a dirigé la Thaïlande entre 2001 et 2006 avant d’être renversé par un coup d’État. Ce milliardaire, aussi clivant que populaire, revient dans son pays quelques heures avant un nouveau vote pour désigner un premier ministre.

Les motifs de sa condamnation

  • Abus de pouvoir liés à des ventes de terrains
  • Conflit d’intérêts lors de l’achat de biens publics
  • Violations du régime fiscal

Sa peine comprend également une amende de plusieurs millions de dollars.

Le parcours politique de Thaksin Shinawatra

Thaksin Shinawatra est un homme d’affaires et homme politique thaïlandais. Il était le fondateur de l’ancien parti Thai Rak Thai (TRT), qui a depuis été dissous.

2001 : Premier mandat

En janvier 2001, il est élu Premier ministre avec le soutien du parti Thai Rak Thai (TRT) qu’il a fondé. Son gouvernement met en place des politiques populistes pour répondre aux besoins des populations rurales, notamment en matière de santé et d’éducation.

2005 : Réélection

Thaksin Shinawatra est réélu lors des élections générales de février 2005, avec une majorité écrasante pour son parti, le TRT.

2006 : Coup d’État

Le 19 septembre 2006, alors qu’il assiste à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, un coup d’État militaire renverse son gouvernement. Thaksin Shinawatra décide alors de s’exiler dans différents pays, dont le Royaume-Uni et les Émirats arabes unis.

2019 : Tentative de retour en politique

En 2019, Thaksin Shinawatra tente de revenir en politique à travers sa sœur Yingluck, ancienne Première ministre elle-même, mais celle-ci est condamnée par contumace à cinq ans de prison pour négligence et vit également en exil.

L’avenir politique de Thaksin Shinawatra

Malgré sa condamnation, l’ancien Premier ministre thaïlandais conserve une base de soutien importante parmi les populations rurales et les classes populaires. Son retour en Thaïlande pourrait donc avoir des conséquences sur la scène politique nationale, notamment avec le vote pour élire un nouveau Premier ministre.

Les défis pour les prochaines élections

  • Rassemblement de son ancienne base électorale
  • Possibles alliances avec d’autres partis politiques
  • Négociations pour éviter une escalade des tensions politiques dans le pays

Le sort de Thaksin Shinawatra sera déterminant pour l’avenir politique de la Thaïlande, qui connaît depuis plusieurs années une instabilité chronique.