La France va interdire TikTok sur les téléphones professionnels des fonctionnaires

0
523

Une décision immédiate pour renforcer la cybersécurité

Depuis le vendredi 24 mars 2023, l’application TikTok est désormais interdite sur les téléphones professionnels des 2,5 millions de fonctionnaires français. Cette décision a été prise par le gouvernement français qui souhaite ainsi garantir la cybersécurité et la protection des données de ses agents publics.

TikTok n’est pas la seule application concernée par cette interdiction. En effet, d’autres applications récréatives, telles que Netflix ou Candy Crush, sont également visées. Les fonctionnaires ont donc désormais l’interdiction d’installer et d’utiliser ces applications sur leurs téléphones professionnels.

Des craintes liées à la sécurité des données

Cette mesure intervient suite aux inquiétudes grandissantes concernant la sécurité des données sur ces applications. Plusieurs institutions et gouvernements occidentaux ont déjà pris des mesures similaires pour limiter ou interdire l’utilisation de TikTok au sein de leurs administrations.

  • La Maison Blanche
  • La Commission européenne
  • Le gouvernement canadien
  • Le gouvernement britannique

Afin de veiller au respect de cette interdiction, les services gouvernementaux vont surveiller la conformité des téléphones professionnels utilisés par les fonctionnaires. Cependant, des exceptions peuvent être accordées pour des raisons professionnelles, comme l’affiliation d’une direction à une application spécifique.

L’analyse de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information et de la Direction interministérielle du numérique

La décision d’interdire l’utilisation de ces applications récréatives a été prise suite à une analyse menée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et la Direction interministérielle du numérique (DINSIC). Ces deux organismes ont conclu que les applications en question présentaient des risques en matière de cybersécurité et de protection des données des agents publics et de l’administration.

Un impact sur TikTok et d’autres applications récréatives

Cette interdiction vient s’ajouter aux difficultés déjà rencontrées par l’application chinoise TikTok, qui fait face depuis plusieurs semaines à un boycott de nombreuses institutions occidentales craignant des risques liés à la cybersécurité. D’autres applications récréatives sont également concernées par cette mesure, notamment les jeux vidéo et les plateformes de streaming.

Une semaine compliquée pour TikTok

Le gouvernement français n’a pas dressé de liste précise des applications interdites, mais il vise principalement les applications dites récréatives. Parmi celles-ci figurent :

  • Des applications de jeux comme Candy Crush
  • Des plateformes de streaming comme Netflix
  • Des applications récréatives comme TikTok

Cette décision marque une nouvelle étape dans la marginalisation de TikTok, qui est désormais exclue des téléphones professionnels des 2,5 millions de fonctionnaires français. Il s’agit d’un revers important pour l’application chinoise, qui voit ainsi son audience réduite et sa crédibilité mise en cause.