Guerre en Ukraine : La France condamne les nouvelles frappes dans le sud de l’Ukraine

0
459

Des attaques meurtrières sur des civils, dont des enfants

La France a condamné avec la plus grande fermeté les nouvelles frappes russes qui ont visé la région de Kherson, dans le sud de l’Ukraine. Ces attaques ont causé la mort d’au moins sept civils, dont deux enfants. Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a souligné que ces nouvelles attaques sur des populations civiles illustrent encore une fois le mépris complet de la Russie pour tous les principes du droit international humanitaire, qu’elle viole de manière flagrante et répétée.

Attaques déjouées à Odessa

Kiev a réussi à déjouer des attaques russes de missiles et de drones dans la région d’Odessa. Lors de ces attaques, trois personnes ont été blessées. L’armée ukrainienne a affirmé que l’ennemi avait attaqué la région d’Odessa trois fois pendant la nuit, recourant à deux vagues de drones d’attaque, un total de 15 drones, et 8 missiles de type Kalibr. Toutes les attaques ont été déjouées par les forces armées ukrainiennes.

Le Quai d’Orsay condamne les frappes russes

La France, par le biais du Quai d’Orsay, condamne “avec la plus grande fermeté” les nouvelles frappes russes qui ont frappé la région de Kherson, dans le sud de l’Ukraine. Ces frappes ont causé la mort de sept personnes, dont un nourrisson de 23 jours et un enfant de 12 ans, lors d’un bombardement sur les localités de Chyroka Balka et Stanislav. Le mépris complet de la Russie pour tous les principes du droit international humanitaire est une fois de plus illustré par ces attaques contre les populations civiles.

Des centaines d’enfants tués depuis le début du conflit

Selon le parquet ukrainien, plusieurs centaines d’enfants ont été tués depuis le lancement par la Russie de sa guerre d’agression contre l’Ukraine. La porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères a déclaré que cette violence n’épargne pas les enfants : 500 enfants ont été tués et près de 800 blessés depuis le début du conflit.

Les conséquences humanitaires de la guerre en Ukraine

La guerre en Ukraine a entraîné de nombreuses conséquences humanitaires pour les civils, notamment :

  • Le déplacement forcé de millions de personnes
  • La destruction d’infrastructures essentielles telles que les écoles, les hôpitaux et les habitations
  • L’accès limité à l’eau potable, à la nourriture et aux soins médicaux
  • La violence et les traumatismes subis par les victimes du conflit, notamment les enfants

Face à cette situation dramatique, la France et d’autres pays continuent de fournir une aide humanitaire aux populations touchées et appellent à un cessez-le-feu immédiat pour permettre l’accès des secours et la protection des civils.

Les efforts diplomatiques pour mettre fin au conflit

Les efforts diplomatiques se poursuivent afin de trouver une solution pacifique à la crise en Ukraine. La France participe activement à ces efforts, en coordination avec ses partenaires européens et internationaux. Les principales initiatives comprennent :

  • Le soutien au processus de négociation entre l’Ukraine et la Russie, sous l’égide de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)
  • Les sanctions économiques contre la Russie pour faire pression sur le gouvernement russe et encourager une résolution pacifique du conflit
  • L’appel à un cessez-le-feu immédiat et à la mise en place de mesures de confiance pour faciliter les pourparlers de paix

La France reste déterminée à œuvrer pour la paix en Ukraine et continuera de condamner fermement les violations du droit international humanitaire commises dans le cadre de ce conflit.