Le variant Eris peut faire repartir le Covid-19 en France, ce qu’il faut savoir de cette souche d’Omicron

0
415

Un nouveau variant préoccupant en France

Depuis plusieurs semaines, le variant Eris (EG.5.1), une nouvelle souche du Covid-19, circule et inquiète les autorités sanitaires françaises. Ce variant pourrait bien devenir majoritaire à la rentrée et serait à l’origine des contagions à la hausse en France.

Sévérité et transmissibilité d’Eris

Le variant Eris est actuellement surveillé de près par les chercheurs et les autorités sanitaires. Selon Etienne Simon-Loriere, virologue et responsable du Centre national des virus respiratoires pour la moitié Nord de la France, il semblerait que la transmissibilité de ce variant soit légèrement supérieure à celle d’Omicron. En revanche, aucune information ne permet encore de conclure si Eris est plus sévère ou non que les autres souches.

Le variant Eris présent en Suisse et au Royaume-Uni

La souche EG.5.1 a également été détectée en Suisse et au Royaume-Uni. Bien que le variant Eris ne soit pas répertorié comme un variant préoccupant par l’Organisation mondiale de la Santé, sa progression dans différents pays suscite l’inquiétude. En France, Eris représenterait environ 35% des contaminations pour le mois de juillet.

La vigilance est de mise

Les autorités sanitaires françaises appellent à la vigilance face à ce nouveau variant. Bien qu’aucune mesure spécifique n’ait été prise pour l’instant, il convient de rester attentif aux symptômes du Covid et de respecter les gestes barrières. Les personnes présentant des symptômes sont notamment encouragées à porter un masque dans les espaces clos.

Un impact sur les vaccins actuels ?

La question de l’efficacité des vaccins actuels contre le variant Eris se pose également. Pour l’instant, aucune étude ne permet d’affirmer si les vaccins protègent ou non contre cette souche d’Omicron. Néanmoins, les chercheurs continuent de mener des recherches sur ce sujet crucial.

Quelques recommandations pour minimiser les risques

  • Respecter les gestes barrières : lavage des mains, distanciation physique et port du masque.
  • Se faire tester en cas de symptômes ou de contact avec une personne testée positive au Covid-19.
  • Se faire vacciner afin de réduire les risques de transmission et de complications liées au virus.
  • Éviter les rassemblements importants, surtout en intérieur, où le virus se propage plus facilement.

La situation actuelle en France

Santé publique France rapporte une hausse de 26% des cas de Covid-19 suspectés pour la semaine du 24 au 30 juillet. Cette augmentation concerne toutes les classes d’âges, notamment les adultes. Le variant Eris serait responsable de cette vague de contamination.

En conclusion, le variant Eris représente un nouveau défi pour les autorités sanitaires et la population française. Il est essentiel de rester vigilant et de suivre les recommandations pour limiter la propagation du virus. Les semaines à venir seront déterminantes pour évaluer l’impact réel de cette souche d’Omicron sur la situation sanitaire en France.