Pierre Palmade autorisé à sortir de l’hôpital pour la première fois depuis son accident

0
404

Une première sortie sous contrôle judiciaire

L’humoriste Pierre Palmade a été autorisé samedi 6 mai, pour la première fois depuis son grave accident de la route en février dernier, à quitter le Centre hospitalier universitaire Pellegrin de Bordeaux. Sous contrôle judiciaire, il peut désormais s’absenter les week-ends avec l’accord des médecins et du juge d’instruction, rapporte BFMTV.

Un assouplissement du contrôle judiciaire

Mis en examen pour homicide et blessures involontaires par conducteur ayant fait usage de produits stupéfiants en état de récidive légale, Pierre Palmade avait été assigné à résidence dans un service d’addictologie d’un hôpital parisien. En avril, il avait été transféré au Centre hospitalier universitaire Pellegrin de Bordeaux, au sein d’un service de soins de suite et de réadaptation.

Le mardi 25 avril, son contrôle judiciaire a été légèrement assoupli, permettant ainsi à l’humoriste de 55 ans de passer le week-end chez un proche. Cette autorisation est toutefois soumise à un avis médical favorable, précise une source judiciaire citée par TF1/LCI.

Les conditions de ses sorties

Malgré cette nouvelle liberté, Pierre Palmade doit respecter certaines limites. Les conditions de ses sorties sont les suivantes :

  • Les sorties sont autorisées uniquement le week-end.
  • L’humoriste doit obtenir un avis médical favorable avant chaque sortie.
  • Pierre Palmade ne peut pas aller où il veut : il est obligé de se rendre chez un proche précis.

Un retour sur scène incertain

Après l’accident, la carrière de Pierre Palmade a été mise entre parenthèses. On ignore encore si l’humoriste pourra reprendre un jour son activité professionnelle.

Le contexte de l’affaire Pierre Palmade

Retour sur les faits à l’origine de cette situation :

  1. En février 2023, Pierre Palmade provoque un grave accident de la route.
  2. L’humoriste est contrôlé positif aux stupéfiants et mis en examen pour homicide et blessures involontaires par conducteur ayant fait usage de produits stupéfiants en état de récidive légale.
  3. Il est d’abord assigné à résidence dans un service d’addictologie d’un hôpital parisien, puis transféré au Centre hospitalier universitaire Pellegrin de Bordeaux.
  4. Son contrôle judiciaire est assoupli le 25 avril 2023, lui permettant de sortir les week-ends avec l’autorisation des médecins et du juge d’instruction.

Avec cette première sortie, l’humoriste retrouve un peu de liberté, mais reste placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de sa mise en examen. Reste à voir comment évoluera son affaire et si Pierre Palmade pourra un jour reprendre sa carrière sur scène.