Le fils de Nadine Morano en garde à vue pour délit de fuite

0
446

Grégoire Morano, le deuxième fils de Nadine Morano, députée européenne LR, a été placé en garde à vue ce mardi 23 mai suite à un accident survenu sur l’autoroute A31 à la hauteur de Toul. Il est accusé de délit de fuite et a été testé positif à la cocaïne.

Les circonstances de l’accident

Selon le procureur de la République de Nancy, Grégoire Morano aurait percuté le pare-choc d’un poids lourd en voulant s’insérer sur la route. L’homme de 32 ans a ensuite pris la fuite avant d’être intercepté par la Compagnie républicaine de sécurité autoroutière Lorraine-Alsace de Champigneulles.

Testé positif à la cocaïne, le fils de Nadine Morano a été placé en garde à vue pour conduite après usage de stupéfiants et un délit de fuite. Son interpellation fait suite à un accident de la circulation pendant qu’il conduisait sous l’effet de la drogue.

Une affaire qui fait écho à celle du fils Zemmour

Cette actualité intervient quelques jours seulement après l’accident de la route d’Hugo Zemmour, le fils de l’ex-candidat à la présidentielle 2022 Éric Zemmour, qui avait consommé de l’alcool au moment des faits. Il semblerait que les enfants de personnalités politiques soient particulièrement sous les feux de la rampe ces derniers jours.

Répercussions pour Nadine Morano

Nadine Morano, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy et aujourd’hui eurodéputée Les Républicains, pourrait voir sa réputation entachée par cette affaire. Malgré son divorce avec Angelo Morano depuis de nombreuses années, l’eurodéputée porte toujours le nom de son ex-mari, ainsi que celui de ses enfants, dont Grégoire fait partie.

Le déroulement de la garde à vue

Grégoire Morano devra répondre aux questions des enquêteurs lors de sa garde à vue concernant les circonstances exactes de l’accident. Il lui sera également demandé d’expliquer la présence de cocaïne dans son organisme.

  • Conduite après usage de stupéfiants
  • Délit de fuite
  • Accident de la circulation

Possibles sanctions

Si Grégoire Morano est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, il encourt plusieurs sanctions, notamment :

  1. Une amende
  2. La suspension ou l’annulation de son permis de conduire
  3. Des travaux d’intérêt général
  4. Un stage de sensibilisation aux dangers de la drogue

De nombreuses questions restent en suspens concernant les conséquences de cette affaire pour Grégoire Morano, ainsi que pour sa mère Nadine Morano. Les prochains jours seront décisifs quant à la tournure que prendront les événements et l’impact médiatique qui en découlera.