Guerre en Ukraine : la Russie accuse Kiev d’avoir voulu assassiner Poutine dans une attaque de drones sur le Kremlin

0
334

Accusations du Kremlin contre l’Ukraine

Le Kremlin a récemment accusé l’Ukraine d’avoir tenté d’assassiner le président russe, Vladimir Poutine, lors d’une attaque de drones visant le Kremlin. La présidence ukrainienne dément ces accusations. Selon un communiqué publié par la présidence russe, les forces russes auraient réussi à déjouer l’attaque menée par deux drones ukrainiens qui ont été abattus.

Tentative d’assassinat ou mise en scène ?

Nicolas Tenzer, spécialiste des questions internationales et de sécurité, exprime sa prudence face à ces accusations, estimant que cela pourrait ressembler à une mise en scène. Il évoque également la possibilité d’un exercice lancé par des membres du FSB (services secrets russes) ou d’autres services russes pour tester quelque chose. Il y a très peu de raisons de penser que c’est une attaque qui vienne d’Ukraine, déclare-t-il sur Franceinfo.

L’attaque de drones, un événement spectaculaire

Cette attaque attribuée à Kiev par la Russie serait l’événement le plus spectaculaire sur le sol russe depuis le début du conflit entre l’Ukraine et la Russie. Des médias russes ont diffusé sur les réseaux sociaux des vidéos montrant un petit drone s’approchant des toits du Kremlin avant d’exploser, ainsi qu’un panache de fumée s’élevant à proximité.

Les drones, une menace grandissante

Les drones sont de plus en plus utilisés dans les conflits armés et représentent une menace pour la sécurité des États. Dans le cas de l’attaque contre le Kremlin, il est difficile d’imaginer qu’un drone puisse parcourir une si longue distance sans être intercepté, surtout dans une zone aussi sensible que celle entourant le centre du pouvoir russe.

  • Drones abattus : La Russie affirme avoir déjoué l’attaque en abattant deux drones ukrainiens.
  • Vidéos de l’attaque : Des médias russes ont diffusé des images montrant un drone approchant du Kremlin avant d’exploser et un panache de fumée s’élevant à proximité.
  • Scepticisme : Certains experts doutent de la véracité de ces accusations et évoquent la possibilité d’une mise en scène ou d’un exercice mené par les services secrets russes.

Incendie dans un dépôt de carburant en Russie

Par ailleurs, un incendie s’est déclaré dans un dépôt de carburant situé dans le village russe de Volna, proche de la Crimée. Le gouverneur du kraï de Krasnodar, Véniamine Kondratiev, a annoncé sur Telegram que l’incendie avait été attribué au plus haut degré de gravité. Aucune victime n’est à déplorer et aucune menace n’a été signalée pour les résidents du village.

Causes de l’incendie

Aucune mention de la cause de cet incendie n’a été faite dans l’annonce du gouverneur. Toutefois, il est important de noter que cet événement survient simultanément aux accusations du Kremlin concernant l’attaque de drones visant Poutine. Une enquête devrait être menée pour déterminer les circonstances exactes de cet incendie.

Conclusion : une situation tendue entre l’Ukraine et la Russie

Ces événements récents mettent en lumière la tension croissante entre l’Ukraine et la Russie depuis le début de la guerre en Ukraine. Les accusations portées par le Kremlin contre Kiev montrent également la méfiance qui règne entre les deux pays. Il est crucial d’établir la vérité derrière ces incidents pour éviter une escalade des tensions et préserver la sécurité régionale.