En Ukraine, incendie sur un terrain militaire en Crimée : plus de 2000 civils évacués

0
239

Un incendie dans la péninsule ukrainienne annexée de Crimée provoque l’évacuation de milliers de civils

Mercredi matin, un incendie s’est déclaré sur un terrain militaire situé dans l’est de la péninsule ukrainienne annexée de Crimée. Le gouverneur local russe Sergueï Aksinov a annoncé cette nouvelle, qui a poussé les autorités à ordonner l’évacuation de nombreux civils. Cet événement survient alors que l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes a expiré lundi soir, ce qui accentue les tensions entre Kiev et Moscou.

Moscou refuse de prolonger l’accord céréalier

L’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes avait été signé en juillet 2022 avec l’Ukraine sous l’égide des Nations unies et de la Turquie. Toutefois, Moscou avait fait connaître son refus de prolonger cet accord, dénonçant les entraves au commerce des produits agricoles russes. En outre, la Russie a accusé Kiev d’utiliser le couloir destiné à l’exportation des céréales à des fins militaires.

La fin de l’accord entraîne le retrait des garanties de sécurité pour l’exportation des céréales ukrainiennes

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a indiqué mardi que l’expiration de l’accord céréalier entraînait le retrait des garanties de sécurité pour l’exportation des céréales ukrainiennes en mer Noire. De son côté, le président français Emmanuel Macron a jugé que Vladimir Poutine avait commis une énorme erreur en faisant de la nourriture une arme, déclarant que la Russie avait décidé d’affamer des pays déjà en difficulté.

  • Attaques sur la région ukrainienne d’Odessa : Le gouverneur local accuse Moscou d’avoir ciblé la région d’Odessa pour la deuxième nuit consécutive depuis l’expiration de l’accord céréalier crucial.
  • Détails à fournir ultérieurement : Les conséquences de l’attaque massive de Moscou seront communiquées plus tard, selon le gouverneur de la région, Oleg Kiper.
  • Lancements de missiles Kalibr : Les forces aériennes de Kiev ont indiqué avoir détecté des lancements de missiles Kalibr depuis la mer Noire, sans fournir de précisions.
  • Alertes aériennes : Des alertes aériennes ont retenti dans une dizaine de régions ukrainiennes au cours de la nuit.

Appel à la reprise de l’accord pour transporter céréales et engrais

Face à cette situation tendue, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a exprimé sur Twitter ses regrets concernant la décision russe et a appelé à la reprise de l’accord pour transporter céréales et engrais. L’évolution des événements en Ukraine montre l’importance d’un dialogue constructif entre les parties afin d’éviter que la situation ne dégénère.

Des températures élevées dans le Sud-Est pourraient avoir contribué à l’incendie

La canicule qui sévit actuellement dans le Sud-Est de l’Ukraine pourrait être un facteur ayant contribué à cet incendie. En effet, des températures pouvant atteindre jusqu’à 40 degrés sont attendues ce mercredi dans cette région, tandis qu’une baisse des températures est prévue ailleurs. Les nuages reviennent sur le tiers nord du pays et le ressenti n’est plus aussi estival. Au sud de la Loire, le soleil reste généreux et les fortes chaleurs persistent dans le Sud-Est.

Une situation sous surveillance

Les autorités locales continuent de surveiller cet incendie sur le terrain militaire en Crimée ainsi que l’évacuation des civils. La communauté internationale suit également avec attention les développements autour de l’accord céréalier expiré et appelle au dialogue entre Kiev et Moscou pour éviter une escalade des tensions.