Édouard Philippe mal à l’aise suite à une question de Maïa Mazaurette sur sa maladie

0
800

L’ancien premier ministre invité dans Quotidien

Ce lundi 27 mars, l’émission Quotidien recevait Édouard Philippe en tant qu’invité. L’ancien premier ministre et actuel maire du Havre est également président du parti Horizons. Durant cette émission animée par Yann Barthès, plusieurs sujets d’actualité ont été abordés, tels que la réforme des retraites souhaitée par le gouvernement.

Deux maladies dont souffre Édouard Philippe

En plus des sujets politiques, Édouard Philippe a également parlé de questions plus personnelles lors de son passage dans l’émission. En effet, il a évoqué les deux maladies qui le touchent : le vitiligo et l’alopécie. Le vitiligo est une pathologie qui entraîne une dépigmentation de la peau et des poils, tandis que l’alopécie provoque la chute des poils. Le maire du Havre avait annoncé en février 2023 être atteint de ces maladies, tout en précisant qu’il était en pleine forme et que ses pathologies n’étaient ni douloureuses, ni dangereuses, ni contagieuses, ni graves.

Une question embarrassante de Maïa Mazaurette

Maïa Mazaurette, chroniqueuse de l’émission, a voulu interroger Édouard Philippe sur sa pratique de la boxe, qu’il met régulièrement en avant. La question a alors pris une tournure plus personnelle, abordant les maladies dont souffre l’ancien premier ministre. Cet échange s’est révélé tendu et a provoqué un certain malaise chez Édouard Philippe.

Quotidien déjà au cœur d’une polémique la semaine précédente

L’émission Quotidien avait déjà suscité des réactions négatives la semaine dernière à cause d’une séquence jugée sexiste par de nombreux internautes. Le chroniqueur Nicolas Fresco évoquait l’engagement de deux influenceuses, Polska et Tootatis, contre la réforme des retraites, ce qui avait choqué plusieurs personnes, dont les influenceuses elles-mêmes.

Réactions sur les réseaux sociaux

Suite à cet échange entre Maïa Mazaurette et Édouard Philippe, de nombreuses réactions ont émergé sur les réseaux sociaux :

  • Des internautes indignés par le côté intrusif de la question posée par la chroniqueuse.
  • Des soutiens pour Édouard Philippe, qui a su garder son calme malgré le malaise ressenti.
  • Des critiques envers l’émission Quotidien et son animateur Yann Barthès, accusés de ne pas intervenir lorsque les questions posées sont inappropriées.

Édouard Philippe n’a pour l’instant pas réagi à cette polémique. Il semble que l’ancien premier ministre préfère se concentrer sur ses ambitions politiques, dont celle de se présenter à la présidentielle de 2027.