Coupe du monde de football féminin : la Suède remporte la petite finale face à l’Australie

0
1200

Une victoire suédoise bien méritée

La Suède a décroché la médaille de bronze lors de la Coupe du monde féminine 2023 en battant l’Australie sur le score de 2-0 ce samedi à Brisbane. Les Scandinaves ont ainsi obtenu pour la quatrième fois de leur histoire, après 1991, 2011 et 2019, une troisième place au prestigieux tournoi. Ce résultat garantit un podium entièrement européen dans cette compétition, avec la finale dimanche opposant l’Angleterre à l’Espagne.

Les buts du match

  • 30e minute : Fridolina Rolfö marque sur penalty et ouvre le score pour la Suède.
  • 62e minute : Kosovare Asllani, ex-attaquante de Paris, inscrit le second but suédois.

Élue meilleure joueuse du match, Fridolina Rolfö est parvenue à concrétiser la domination des Suédoises dès la première minute. “Nous avons montré dès la première minute que nous étions la meilleure équipe. Nous méritions ce match”, a déclaré la capitaine Kosovare Asllani après la rencontre.

Le parcours des deux équipes jusqu’à la petite finale

Avant d’atteindre cette confrontation, les deux équipes ont vécu des parcours différents. La Suède, qui avait terminé deuxième de son groupe derrière les États-Unis, a éliminé le Canada en quart de finale avant de s’incliner face à l’Angleterre en demi-finale. De leur côté, les Australiennes ont terminé premières de leur groupe puis ont sorti la Norvège et le Japon avant d’être stoppées par l’Espagne.

Performances notables

  • La Suède a remporté quatre petites finales sur quatre participations.
  • L’Australie, co-organisatrice du tournoi, termine pour la première fois à la quatrième place.

Cette petite finale se déroulait dans un contexte particulier pour les Suédoises, qui ne célébreront pas cette victoire en raison de menaces terroristes dans leur pays, suites aux autodafés de Coran qui se sont déroulées récemment.

Réactions et polémiques autour de la compétition

Par ailleurs, la Coupe du monde féminine 2023 a été marquée par des polémiques, notamment liées aux propos jugés condescendants tenus par Gianni Infantino, président de la FIFA. En réponse, Ada Hegerberg, joueuse norvégienne, a répondu non sans ironie au dirigeant lors du discours de clôture de la compétition.

Soutien et inclusivité dans le football féminin

Même si certaines prises de parole de Gianni Infantino ont été critiquées, il est important de souligner le soutien qu’il a apporté à l’inclusivité dans le football et à la Coupe du monde. La compétition féminine gagne chaque année en popularité et il est essentiel que les instances dirigeantes soutiennent cette évolution.

Pour conclure, cette Coupe du monde féminine 2023 aura été riche en émotions et en performances sportives exceptionnelles. La Suède, qui remporte la petite finale face à l’Australie, peut être fière de sa troisième place au sein d’une compétition où le niveau ne cesse de s’améliorer. Les yeux sont désormais tournés vers la grande finale qui opposera dimanche l’Angleterre à l’Espagne.