Volcano : la mort la plus marquante du film est-elle crédible ?

0
326

Dans le film “Volcano” sorti en 1997, le personnage incarné par John Carroll Lynch rencontre un destin tragique et s’enfonce dans la lave lors d’un ultime geste héroïque. Cette scène spectaculaire soulève une question : est-ce vraiment crédible ? Analysons ensemble les éléments qui nous permettent de répondre à cette question.

Un rappel du contexte

Avant de déterminer si cette mort est crédible ou non, il convient de rappeler brièvement le contexte du film. Réalisé par Mick Jackson, “Volcano” relate le réveil d’un volcan situé sous Los Angeles. Suite à un tremblement de terre, des fissures se forment dans la ville, libérant de la lave qui menace alors la population.

La scène en question

Lors d’une séquence mémorable, le personnage joué par John Carroll Lynch doit traverser une zone inondée de lave pour tenter de sauver des passagers bloqués dans un wagon de métro. Malheureusement, il ne parvient pas à éviter de tomber dans la lave et choisit alors de sacrifier sa vie en lançant un dernier passager vers la sécurité.

Les considérations scientifiques

Pour évaluer la crédibilité de cette scène, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs aspects liés à la nature de la lave et aux circonstances entourant la mort du personnage.

La température de la lave

La lave issue d’un volcan est extrêmement chaude, avec des températures pouvant atteindre 1 200 °C. À une telle température, tout contact direct avec la lave entraînerait instantanément des brûlures graves et potentiellement mortelles.

Les effets de la chaleur

Au-delà du contact direct avec la lave, la proximité à une zone inondée de lave exposerait le personnage à une chaleur difficilement supportable. En effet, la température ambiante augmenterait considérablement, rendant l’air irrespirable et provoquant des brûlures sur les parties exposées du corps.

La densité de la lave

Un autre point à prendre en compte est la densité de la lave. La lave étant plus dense que le corps humain, il est peu probable qu’une personne puisse s’enfoncer complètement dans celle-ci. Ainsi, le personnage aurait plutôt tendance à flotter à la surface de la lave, subissant néanmoins des brûlures fatales.

Conclusion : une scène spectaculaire mais peu réaliste

En tenant compte des éléments scientifiques évoqués précédemment, il apparaît que la scène de la mort de John Carroll Lynch dans “Volcano” est peu crédible.

  • La proximité de la lave aurait provoqué des brûlures importantes sur le personnage avant même qu’il ne tombe dans celle-ci.
  • Le contact direct avec la lave aurait entraîné une mort instantanée, rendant impossible le geste héroïque final du personnage.
  • Le personnage aurait plutôt flotté à la surface de la lave, ce qui aurait modifié la mise en scène de la séquence.

Néanmoins, il convient de rappeler que “Volcano” est un film de divertissement et non un documentaire scientifique. Cette scène spectaculaire contribue à l’intensité dramatique du film, même si elle s’éloigne de la réalité sur certains aspects.