Tunisie : une attaque contre une synagogue à Djerba fait 4 morts, dont un Français

0
464

Un gendarme tunisien ouvre le feu sur des fidèles juifs lors d’un pèlerinage

Dans la soirée du mardi 9 mai, une attaque menée par un gendarme a eu lieu près de la synagogue de la Ghriba, sur l’île tunisienne de Djerba, faisant quatre morts. Parmi les victimes, deux fidèles juifs qui participaient à un pèlerinage et deux collègues du gendarme. L’assaillant a également été abattu.

L’assaillant suspendu de ses fonctions

Selon les informations du ministère de l’Intérieur, l’attaquant aurait tué l’un des ses collègues par balle avant de s’emparer de son arme pour ensuite tirer sur deux autres gendarmes et les fidèles juifs présents sur les lieux. Le gendarme serait un élément radicalisé et aurait été suspendu de ses fonctions pour ce motif.

La Tunisie en deuil

L’île de Djerba s’est réveillée en deuil ce mercredi 10 mai suite à cette attaque. De nombreux habitants sont sous le choc et “une atmosphère de deuil incroyable” règne dans la région selon un témoin contacté par Libération.

Une attaque rappelant douloureusement celle de 2002

Cet événement rappelle l’attentat-suicide qui avait visé la même synagogue en 2002. Un camion piégé avait explosé, faisant 21 morts. La Ghriba est la plus ancienne synagogue d’Afrique et représente un lieu symbolique pour la communauté juive tunisienne.

Les victimes

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que les deux fidèles juifs tués lors de cette attaque étaient cousins. L’un d’entre eux était français, âgé de 42 ans et vivait à Marseille tandis que l’autre, âgé de 30 ans, vivait à Djerba et possédait également la nationalité israélienne. Les deux autres victimes sont des gendarmes tunisiens.

La France exprime son soutien

La France a communiqué son soutien aux familles des victimes et s’est montrée particulièrement affectée par la mort du Français de 42 ans.

Pèlerinage sous tension

Au moment de l’attaque, un pèlerinage réunissant environ 5 000 fidèles se tenait près de la synagogue de la Ghriba. Cet événement, très important pour la communauté juive, a été marqué par une tension palpable suite à cet acte violent.

  • 4 morts : deux fidèles juifs dont un Français, deux gendarmes tunisiens
  • L’assaillant : un gendarme tunisien radicalisé
  • Lieu de l’attaque : près de la synagogue de la Ghriba à Djerba
  • Date de l’attaque : mardi 9 mai