Remaniement : 5 choses à savoir sur Sabrina Agresti-Roubache, la députée marseillaise qui entre au gouvernement

0
249

Dans le cadre du remaniement gouvernemental dirigé par la Première ministre Elisabeth Borne, plusieurs nouveaux membres ont fait leur entrée, dont la députée marseillaise Sabrina Agresti-Roubache. Voici cinq choses à connaître sur cette nouvelle ministre de la Ville.

1. Un parcours politique orienté vers la ville et les questions sociales

Sabrina Agresti-Roubache est une députée Renaissance des Bouches-du-Rhône depuis 2022. Avant d’être élue députée, elle a travaillé dans le secteur social, avec un engagement particulier dans les questions liées à la jeunesse, l’éducation et la prévention de la délinquance. Son expertise en matière de politique de la ville lui a permis de faire son entrée au gouvernement en tant que ministre de la Ville.

2. Une collaboration étroite avec Patrice Vergriete, nouveau ministre du Logement

Dans le cadre de ce remaniement gouvernemental, le ministère précédemment occupé par Olivier Klein a été scindé en deux. Sabrina Agresti-Roubache prend donc en charge la partie “Ville”, tandis que Patrice Vergriete, maire divers gauche de Dunkerque, devient ministre du Logement. Les deux nouveaux ministres devront travailler ensemble pour relever les défis en matière de politique urbaine et de logement.

3. Une personnalité engagée dans la lutte contre les discriminations

Tout au long de sa carrière politique, Sabrina Agresti-Roubache a été une fervente militante contre les discriminations et pour l’égalité des chances. Elle a notamment œuvré pour le développement d’actions en faveur de l’éducation et de l’insertion professionnelle des jeunes issus des quartiers défavorisés. Son engagement en matière de lutte contre les inégalités sociales constitue un atout pour aborder son nouveau poste de ministre de la Ville.

4. Un ancrage local fort à Marseille

Originaire de Marseille, Sabrina Agresti-Roubache connaît bien les problématiques liées à la politique de la ville dans cette métropole méditerranéenne. Ses actions locales lui ont permis de développer une proximité avec les acteurs du territoire, ce qui pourrait faciliter la mise en place de projets innovants et adaptés aux besoins des habitants.

  • Ancienne conseillère municipale de Marseille
  • Membre active de plusieurs associations locales
  • Engagement dans la prévention de la délinquance et le soutien à la jeunesse marseillaise

5. Des défis à relever en tant que nouvelle ministre de la Ville

Dans ses nouvelles fonctions, Sabrina Agresti-Roubache devra s’attaquer à plusieurs chantiers prioritaires :

  • La réduction des inégalités sociales et territoriales : en mettant en œuvre des politiques de cohésion sociale et de développement économique dans les quartiers défavorisés.
  • La lutte contre la précarité et l’exclusion : en favorisant l’accès aux droits, aux services et à l’emploi pour les populations les plus fragiles.
  • Le renforcement de la sécurité et de la tranquillité publique : en travaillant avec les acteurs locaux sur la prévention de la délinquance et la médiation sociale.
  • La promotion de la mixité sociale et de la diversité culturelle : en soutenant les initiatives locales visant à favoriser le vivre-ensemble et la cohésion communautaire.

En somme, Sabrina Agresti-Roubache incarne une nouvelle génération d’élus engagés en faveur des quartiers populaires et des questions sociales. Son expérience dans la politique de la ville et ses convictions en matière de lutte contre les discriminations font d’elle un atout pour mener à bien les missions qui lui sont confiées en tant que ministre de la Ville.