Nouvelle-Calédonie : Un séisme de magnitude 7,7 secoue le sud-est de l’île

0
476

Un puissant tremblement de terre enregistré dans l’océan Pacifique

Un séisme de magnitude 7,7 s’est produit vendredi dans l’océan Pacifique au sud-est de la Nouvelle-Calédonie, déclenchant une alerte au tsunami, a annoncé l’Institut américain de géophysique sur Twitter. La secousse a été détectée à une profondeur de 37 km et à plus de 300 kilomètres des côtes calédoniennes, selon la même source. Le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique estime pour sa part qu’un raz-de-marée est possible dans un rayon de 1.000 kilomètres autour de l’épicentre.

Alerte tsunami levée deux heures après son déclenchement

En Nouvelle-Calédonie, l’alerte tsunami a été levée deux heures après son déclenchement à la suite du séisme de magnitude 7,7 au sud-est de l’île, ce vendredi 19 mai, entrainant dans le même temps l’évacuation du littoral par les forces de l’ordre. La secousse a été détectée à une profondeur de 37 km et à 333,8 km des côtes calédoniennes, a indiqué l’Institut américain de géophysique . Le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique estimait pour sa part qu’un raz de marée est possible dans un rayon de 1.000 km.

Autres secousses sismiques dans la région du Pacifique

Au Vanuatu, une secousse sismique de magnitude 6,7 est survenue ce vendredi sous la mer, au large de l’île d’Espiritu Santo. Elle a été suivie par une réplique de magnitude 5,4 sous terre au nord de la première secousse. Aucune alerte n’a été déclenchée. La Nouvelle-Calédonie fait partie de la Ceinture de feu du Pacifique, l’une des zones d’activité sismique les plus intenses de la planète.

Risques et conséquences possibles du séisme

  • Potentiels dommages aux infrastructures : Les secousses de cette ampleur peuvent causer des dommages importants aux infrastructures, notamment aux bâtiments et aux installations portuaires.
  • Menace de tsunami : Un raz-de-marée pourrait toucher les côtes de la Nouvelle-Calédonie et les îles environnantes, avec des vagues potentiellement dangereuses pour les populations locales.
  • Répercussions économiques : Les conséquences économiques pourraient être importantes en raison des perturbations des activités commerciales et des coûts associés à la reconstruction des infrastructures endommagées.

Mesures de précaution et de sécurité

En cas de séisme, il est important de suivre les recommandations des autorités locales et de prendre certaines précautions pour assurer sa sécurité :

  • Évacuer les zones côtières : En cas d’alerte au tsunami, il est essentiel de quitter rapidement les zones côtières et de se rendre dans les zones en hauteur pour éviter les vagues.
  • Se protéger lors des secousses : Pendant le tremblement de terre, il est conseillé de se mettre à l’abri sous une table solide ou de se tenir près d’un mur porteur pour éviter les chutes d’objets.
  • Préparer un kit d’urgence : Avoir à disposition un kit d’urgence contenant de l’eau, de la nourriture non périssable, une lampe de poche, une radio à piles et un sifflet peut être utile en cas de catastrophe.

La région de la Nouvelle-Calédonie et des îles Loyauté a été ébranlée par ce violent tremblement de terre. L’alerte déclenchée face au risque de vagues dangereuses a été levée quelques heures plus tard, mais les habitants doivent rester vigilants face aux répliques potentielles et aux conséquences du séisme sur les infrastructures et l’économie locale.