Incendie de Wintzenheim : ce que l’on sait de l’identité des victimes

0
434

Un tragique incendie dans un gîte accueillant des personnes handicapées

Mercredi 9 août, un incendie s’est déclaré vers 6h30 à Wintzenheim dans un gîte accueillant des personnes handicapées venues de Nancy, Moselle et de Besançon. Onze personnes sont décédées. Les causes du départ de feu ne sont pas encore connues, une enquête est en cours pour tenter de les déterminer.

Les victimes : des adultes en situation de handicap

Vingt-huit personnes étaient présentes dans le gîte lors du drame. Parmi elles, onze ont trouvé la mort. L’établissement accueillait des adultes en situation de handicap venant de plusieurs structures. Si l’identité d’aucune des victimes n’a été révélée, on en sait malgré tout un peu plus sur le profil de certaines d’entre elles. Quatre étaient résidentes de centres spécialisés situés à Nancy et en Moselle tandis que sept autres venaient de Besançon.

Un incendie rapide et intense ayant pris au piège les victimes

Le lieutenant colonel Philippe Hauwiller, commandant de l’opération de secours, a estimé que compte tenu de l’état du bâtiment, les victimes étaient déjà mortes quand les pompiers sont arrivés au lieu-dit La Forge mercredi à 6h45. Les occupants ont été surpris en plein sommeil, tout le monde dormait, a observé le maire adjoint de la commune de 8 000 habitants de la banlieue de Colmar, Daniel Leroy. Un embrasement généralisé. Les pompiers, arrivés en moins d’un quart d’heure, n’ont rien pu faire pour venir en aide aux vacanciers installés pour la nuit dans les étages du bâtiment.

Le gîte : une bâtisse datant de 1870 accueillant des personnes souffrant d’un handicap mental léger

Il était environ 6 h 30 ce mercredi 9 août 2023 quand un feu s’est déclaré dans une bâtisse datant de 1870 située à Wintzenheim. Le bâtiment de 500 m² accueillait pour les vacances deux groupes de personnes souffrant d’un handicap mental léger. L’un vient de Besançon, l’autre de Nancy. Onze de ces personnes ont trouvé la mort dans l’incendie, qui a été décrit comme étant particulièrement intense. Les victimes se trouvaient à l’étage du gîte lorsque les flammes se sont emparées du bâtiment. Dix-sept personnes ont en revanche pu être sauvées.

Une enquête en cours pour déterminer les causes du drame

L’enquête qui démarre sur les causes de l’incendie de Wintzenheim va devoir expliquer comment les flammes ont pu prendre au piège les personnes en situation de handicap hébergées dans ce gîte de vacances. Plusieurs questions restent en suspens, notamment sur les circonstances du drame et l’identité des victimes.

  • Les causes de l’incendie : pour l’instant, les causes du départ de feu ne sont pas connues. L’enquête devra déterminer si un dysfonctionnement électrique ou autre a pu être à l’origine du sinistre.
  • L’identité des victimes : bien que les profils de certaines victimes soient connus, leurs identités n’ont pas été révélées. Les familles des personnes décédées attendent des informations sur leurs proches disparus.
  • Les mesures de sécurité dans le gîte : il sera également nécessaire d’établir si les normes de sécurité ont été respectées par l’établissement, notamment en ce qui concerne les détecteurs de fumée et les issues de secours.

Alors que les enquêteurs poursuivent leur travail, la communauté locale est sous le choc face à cette tragédie qui a coûté la vie à onze personnes vulnérables. Il est essentiel de faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame pour éviter qu’un tel événement ne se reproduise à l’avenir.