Couronnement de Charles III : un roi écolo mais pas trop

0
355

Un monarque soucieux de l’environnement

Le couronnement de Charles III est prévu pour le samedi 6 mai, succédant ainsi à Elizabeth II qui nous a quittés il y a huit mois. La sensibilité écologique du nouveau roi n’est plus un secret et la cérémonie reflètera-t-elle cet engagement ?

Des choix écolos pour la cérémonie

La cérémonie du couronnement de Charles III marque un tournant dans la monarchie britannique, avec plusieurs détails témoignant de son intérêt pour les questions environnementales. Contrairement à sa mère, qui avait opté pour un poulet lors de son couronnement, le plat officiel du couronnement de Charles III sera une quiche végétarienne. Le futur roi portera également des vêtements ayant appartenu aux monarques précédents, ajoutant ainsi une touche de sobriété à l’événement.

Les Britanniques soutiennent leur nouveau roi

Selon un sondage commandé par la BBC un mois avant le couronnement, 58 % des Britanniques sont favorables à l’idée d’avoir un monarque à la tête du Royaume-Uni, tandis que seulement un quart préférerait un chef d’État élu. Ce résultat est sans aucun doute favorable pour Charles III, mais cela ne garantit pas la pérennité de la monarchie.

Un roi engagé dans la lutte pour l’environnement

Ferme bio et engagements écologistes

Charles III est un fervent défenseur de l’environnement, possédant une ferme biologique et prônant la transparence carbone. Il a même prononcé des discours à Davos pour sensibiliser les leaders mondiaux aux enjeux environnementaux. Malgré ses actions écologistes, le futur roi ne renonce pas pour autant à son mode de vie luxueux, ce qui peut parfois sembler contradictoire.

Le gouvernement dévoile un nouveau plan vélo

Au-delà du couronnement royal, le gouvernement britannique prévoit de dévoiler vendredi 5 mai un nouveau plan vélo pour les quatre prochaines années. Doté d’un budget de 2 milliards d’euros, il servira à développer la pratique du vélo, les infrastructures et la filière économique. Le ministre des Transports, Clément Beaune, a déclaré sur France Inter que cet investissement était sans précédent et n’avait rien à voir avec ceux réalisés les années précédentes.

  • 200 millions d’euros seront investis dès 2023 dans les infrastructures
  • Les aides seront prolongées jusqu’en 2027
  • Développement des véloroutes et des installations pour les cyclistes

En somme, le couronnement de Charles III marque une nouvelle ère dans la monarchie britannique. Bien que soucieux de l’environnement, le futur roi ne renonce pas à certains aspects de son mode de vie luxueux. Toutefois, avec le soutien des Britanniques et l’engagement du gouvernement pour la cause écologique, il semble que Charles III ait de bonnes chances de réussir dans son rôle.