Brendan Fraser : l’injustice, le divorce et la dépression qui l’ont éloigné d’Hollywood

0
509

Big Daddy, George de la jungle, Furry Vengeance. Ces films sont les plus connus de l’acteur américain Brendan Fraser. Toutefois, aujourd’hui, on ne parle plus vraiment de lui, ce qui est bien triste. Pourtant, il n’est pas mort, ni disparu. Alors pourquoi ce silence ? Pour comprendre sa situation, il faut se pencher sur son histoire.

Né en Amérique du Nord

Né à Indianapolis (Indiana) en 1968, Brendan Fraser grandit entre Ottawa et Seattle en raison du travail de son père. À 17 ans, Brendan suit des études de théâtre à Londres, au London Academy of Music and Dramatic Art. Il revient aux États-Unis et étudie ensuite à un conservatoire en Californie. C’est là que sa carrière commence.

Le star system et le succès

En 1992, Brendan participe à un spot publicitaire et obtient ensuite quelques petits rôles. Sa notoriété commence à monter avec le film Encino Man en 1992. Sa carrière prend alors de l’ampleur et une année plus tard, il devient même l’un des personnages principaux du film The Air Up There. En 1994, il joue notamment avec Steve Martin dans La Panthère Rose. Il est alors entré dans le « star-system » dont Hollywood est le centre. Ses films marquent les esprits et font le tour des Etats-Unis, et même du monde entier.

Une descente vers l’obscurité

Mais malheureusement, cette gloire ne dure pas. En 2008, sa femme le demande en divorce. Elle obtient alors la garde complète de ses enfants et une pension alimentaire importante. C’est un rude coup porté à l’acteur qui se retrouve alors seul, sans sa famille créée par amour. L’année suivante, il perd son emploi, puis souffre d’une grave blessure au dos.

Alors qu’il tente de se relever, sa santé mentale ou physique lui pose de plus en plus problème. Des symptômes de dépression apparaissent et Brendan avoue même qu’il souffre de trouble bipolaire. Face à ce drame personnel, l’acteur doit prendre une pause dans sa carrière et s’éloigne donc petit à petit d’Hollywood.

Son come-back

L’espoir renaît pour Brendan Fraser en 2019. Il revient à la scène et apparaît dans la série Trust de Danny Boyle, diffusée par la chaîne FX. Il campe alors le rôle de James Fletcher Chace, un homme chargé d’enquêter sur la tragédie qui a frappé la famille Getty. Son interprétation est remarquée et les critiques sont élogieuses. Depuis, Brendan a enchaîné plusieurs projets dont le film Extra Ordinary sorti fin 2019. Malgré une défaite importante dans sa vie personnelle, cet acteur charismatique montre qu’il est toujours capable de briller sur scène.