Braquage spectaculaire à Paris : une bijouterie de la rue de la Paix dévalisée pour plus de 10 millions d’euros

0
302

Un braquage audacieux en plein jour

Mardi 1er août, aux alentours de 13 heures, une bijouterie Piaget située rue de la Paix à Paris, a été victime d’un impressionnant braquage. Le préjudice est estimé entre 10 et 15 millions d’euros. Trois individus, deux hommes et une femme, sont activement recherchés par les forces de l’ordre.

Le déroulement des faits

Selon les informations recueillies auprès des témoins sur place, le braquage s’est déroulé de la manière suivante :

  • Vers 13 heures, trois individus se présentent devant la boutique Piaget. Un homme et une femme, d’apparence chic, rentrent dans un premier temps.
  • L’homme sort une arme de poing avec un silencieux, fait allonger le personnel au fond de la boutique et menace les employés pendant que la femme commence à remplir un sac avec leur butin.
  • Quelques instants plus tard, le troisième complice, un homme, fait irruption dans la bijouterie pour rejoindre ses acolytes et participer au vol.
  • En quelques minutes seulement, les malfaiteurs dérobent l’équivalent de 15 à 20 millions d’euros de bijoux exposés en vitrine et disparaissent sans laisser de trace.

Des suspects en fuite et une enquête en cours

Après avoir commis leur méfait, les trois braqueurs ont pris la fuite à pied, se mêlant aux passants et aux voitures circulant sur la rue de la Paix. Un témoin a filmé deux des braqueurs présumés en train de s’éloigner rapidement du lieu du crime.

La Brigade de répression du banditisme (BRB) a été chargée de l’enquête et se penche actuellement sur les images de vidéosurveillance ainsi que sur les témoignages recueillis. Les forces de l’ordre sont à la recherche des trois suspects qui demeurent introuvables pour le moment.

Un quartier prisé pour les braquages

Ce n’est pas la première fois que le quartier de la rue de la Paix est touché par un braquage. Situé au cœur de Paris, dans le 2ème arrondissement, non loin de la place Vendôme, ce secteur est connu pour ses nombreuses boutiques de luxe et attire régulièrement les convoitises :

  • En mai 2016, la bijouterie Chopard avait été dévalisée : les malfaiteurs avaient emporté près d’un million d’euros de bijoux.
  • En septembre 2014, la boutique Vacheron-Constantin avait elle aussi subi un braquage spectaculaire avec un préjudice estimé à plus d’un million d’euros.
  • En octobre 2013, la joaillerie Buccellati avait été la cible d’un vol à main armée pour 1,3 million d’euros de bijoux dérobés.

La proximité de ces boutiques avec les grands hôtels parisiens, fréquentés par une clientèle fortunée, explique en partie cette concentration de braquages dans ce secteur.

Un phénomène national qui inquiète

L’affaire de la rue de la Paix n’est pas un cas isolé. En effet, la France connaît une recrudescence des braquages de bijouteries depuis plusieurs années, notamment dans les grandes villes et leur périphérie.

Ces actes criminels sont souvent le fait de bandes organisées, comme l’a révélé l’enquête sur le célèbre “gang des égoutiers” en 2010. Ces malfaiteurs avaient réussi à pénétrer dans les coffres-forts de plusieurs boutiques de luxe en passant par les égouts de Paris.

Afin de lutter contre ce phénomène, les forces de l’ordre et les professionnels du secteur travaillent conjointement sur des mesures de prévention et de lutte contre les vols à main armée. Parmi celles-ci figurent la mise en place de dispositifs de sécurité renforcés, tels que des caméras de vidéosurveillance, des portes blindées ou encore des systèmes d’alarme sophistiqués.