Avant le sommet de l’Otan, Joe Biden à Londres pour rencontrer Charles III et Rishi Sunak

0
122

Le président américain en visite au Royaume-Uni

Le président des États-Unis, Joe Biden, est arrivé dimanche soir à Londres pour une courte visite chez son plus proche allié européen. Au cours de cette visite, il doit rencontrer le roi Charles III ainsi que le Premier ministre Rishi Sunak avant de se rendre à un important sommet de l’Otan en Lituanie. Cette rencontre avec les dirigeants britanniques vise à renforcer la relation entre les deux pays et à discuter du soutien à l’Ukraine.

Rencontre avec le roi Charles III et Rishi Sunak

Lundi 10 juillet, Joe Biden doit s’entretenir avec Rishi Sunak à Downing Street puis rejoindre le roi Charles III à Windsor. Selon la Maison Blanche, cette visite témoigne de la volonté de Joe Biden de renforcer encore sa forte relation avec le Royaume-Uni. De son côté, Downing Street souligne que la venue du président américain montre les liens solides entre les États-Unis et le Royaume-Uni.

L’amitié retrouvée entre les deux pays

Cette visite de Joe Biden intervient dans un contexte d’amitié retrouvée entre les États-Unis et le Royaume-Uni, après plusieurs années marquées par des tensions politiques et commerciales. Les deux dirigeants ont déjà eu l’occasion de se rencontrer à cinq reprises ces derniers mois, soulignant ainsi l’importance qu’ils accordent à leur relation bilatérale.

Un enjeu majeur : le soutien à l’Ukraine

Avant de se rendre au sommet de l’Otan en Lituanie, Joe Biden et Rishi Sunak doivent évoquer la question du soutien à l’Ukraine, qui fait face à une guerre depuis 2014. Les États-Unis et le Royaume-Uni sont deux des principaux alliés de l’Ukraine et ont déjà apporté leur soutien militaire et financier au pays. Cette rencontre entre les deux dirigeants permettra donc d’aborder les enjeux liés à cette crise et d’éventuellement trouver de nouvelles solutions pour aider l’Ukraine.

Les autres sujets abordés lors de cette visite

En plus de la question ukrainienne, plusieurs autres sujets devraient être abordés lors de cette visite, notamment :

  • La coopération en matière de défense, avec notamment la mise en place de nouveaux partenariats stratégiques entre les deux pays;
  • Le commerce bilatéral, afin de renforcer les échanges économiques entre les États-Unis et le Royaume-Uni après le Brexit;
  • Les questions environnementales, avec un focus sur la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité;
  • Les enjeux liés à la sécurité internationale, notamment la lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive.

Une étape clé avant le sommet de l’Otan en Lituanie

Après cette visite au Royaume-Uni, Joe Biden doit se rendre au sommet de l’Otan à Vilnius, où il retrouvera les dirigeants des autres pays membres de l’alliance. Ce sommet est l’occasion pour les alliés de discuter des enjeux sécuritaires majeurs auxquels ils font face, notamment la situation en Ukraine, mais également les menaces terroristes ou encore la montée en puissance de la Chine.

La présence de Joe Biden à Londres témoigne donc de l’importance qu’accorde le président américain à sa relation avec le Royaume-Uni et de son engagement à renforcer les liens entre les deux pays. Cette visite s’inscrit dans un contexte de coopération accrue sur les questions de défense, de commerce et d’environnement, et permettra sans doute de préparer le terrain pour le sommet de l’Otan en Lituanie.