Lundi de Pentecôte : pourquoi François a-t-il institué la fête de Marie, Mère de l’Église ?

0
394

Le pape François et la fête de Marie, Mère de l’Église

En 2018, le pape François a décidé d’instituer une nouvelle fête liturgique pour honorer la Vierge Marie en tant que Mère de l’Église. Cette décision a été prise afin de souligner l’importance de la figure maternelle de Marie dans la vie spirituelle des chrétiens et pour encourager une plus grande dévotion à elle.

La fête de Marie, Mère de l’Église : une célébration à l’échelle mondiale

La nouvelle fête de Marie, Mère de l’Église, est célébrée le Lundi de Pentecôte, juste après la fête de la Pentecôte. Cette date a été choisie pour symboliser la naissance de l’Église et la mission confiée par Jésus à ses disciples. Depuis 2018, cette fête est observée dans le calendrier liturgique de l’Église catholique à travers le monde, marquant ainsi un événement important pour tous les fidèles.

Les origines de la fête de Marie, Mère de l’Église

La dévotion à la Vierge Marie en tant que Mère de l’Église remonte aux premiers siècles du christianisme. Les Pères de l’Église, notamment saint Augustin et saint Ambroise, ont souvent évoqué la maternité spirituelle de Marie envers les chrétiens. Au fil des siècles, cette dévotion s’est développée et a été reconnue par plusieurs papes, dont Paul VI qui l’a proclamée solennellement lors du Concile Vatican II.

Une fête déjà célébrée localement

Avant que le pape François ne décide d’instituer la fête de Marie, Mère de l’Église à l’échelle mondiale, certaines églises locales avaient déjà adopté cette célébration dans leur calendrier liturgique. C’est notamment le cas en Pologne et en Argentine, où la dévotion mariale est particulièrement forte.

Les raisons derrière l’institution de cette nouvelle fête

Le pape François a souhaité mettre en avant la figure de Marie pour plusieurs raisons :

  • Promouvoir l’unité des chrétiens : En honorant la Vierge Marie comme Mère de l’Église, le pape souhaite encourager un rapprochement entre les différentes confessions chrétiennes autour de la figure maternelle de Marie.
  • Renforcer la dévotion mariale : Le pape François considère que la dévotion à la Vierge Marie est essentielle pour la vie spirituelle des chrétiens et souhaite la renforcer en instituant une fête spécifique en son honneur.
  • Rappeler le rôle de la Vierge Marie dans l’histoire du salut : En célébrant cette nouvelle fête, l’Église catholique souhaite rappeler aux fidèles le rôle crucial joué par Marie dans l’histoire du salut et son lien étroit avec le Christ et l’Église.
  • Souligner l’importance de la maternité spirituelle de Marie : Le pape François insiste sur le fait que la Vierge Marie est non seulement la mère du Christ, mais aussi la mère spirituelle de tous les chrétiens. Cette fête vise à rappeler ce rôle essentiel de Marie.

Les célébrations autour de la fête de Marie, Mère de l’Église

Depuis l’institution de cette nouvelle fête, plusieurs événements et célébrations ont été organisés pour honorer la Vierge Marie en tant que Mère de l’Église :

  • Des messes spéciales : Dans de nombreuses églises à travers le monde, des messes spécifiques sont célébrées le Lundi de Pentecôte pour marquer cette fête liturgique.
  • Des prières et dévotions mariales : Les fidèles sont encouragés à prier davantage la Vierge Marie et à lui offrir des dévotions particulières en ce jour spécial.
  • Des conférences et enseignements : Pour mieux comprendre le rôle de la Vierge Marie en tant que Mère de l’Église, des conférences et enseignements sont organisés dans différentes paroisses et communautés religieuses.
  • Des pèlerinages mariaux : Certains fidèles choisissent également de se rendre en pèlerinage sur des sites mariaux importants à l’occasion de cette fête, comme Lourdes ou Fatima.

En résumé, l’institution de la fête de Marie, Mère de l’Église le Lundi de Pentecôte par le pape François vise à renforcer la dévotion mariale parmi les chrétiens et à souligner l’importance de la figure maternelle de Marie dans la vie spirituelle. Cette nouvelle fête liturgique est aujourd’hui célébrée à travers le monde, témoignant ainsi de l’universalité de la foi catholique et de l’amour pour la Vierge Marie en tant que Mère de l’Église.