Enlèvement de Malek à Dunkerque : la compagne du père retrouvée morte chez elle, une enquête ouverte

0
287

L’enlèvement et le meurtre

La petite Malek, âgée de 8 ans, a été enlevée par son père Jamel Younes, le mercredi 7 juin à Dunkerque. La mère de l’enfant a ensuite été retrouvée sans vie à leur domicile. Une alerte enlèvement avait été déclenchée pour les retrouver, avant d’être levée le jeudi 8 juin à la mi-journée. Jamel Younes a finalement été interpellé ce jeudi 8 juin à Gênes en Italie, et Malek a été retrouvée saine et sauve en sa compagnie.

Les enquêtes ouvertes

Une enquête en flagrance a été ouverte par le parquet de Dunkerque des chefs d’homicide volontaire par conjoint suite au décès de la mère de Malek. Une deuxième enquête a également été ouverte pour enlèvement de mineur. Les forces de l’ordre soupçonnent Jamel Younes d’avoir tué sa compagne avant d’avoir enlevé sa fille.

Retour sur les faits

  • Mardi soir : Disparition de Malek et de son père, Jamel Y.
  • Mercredi 7 juin : Déclenchement de l’alerte enlèvement pour retrouver Malek et son père
  • Jeudi 8 juin : Levée de l’alerte enlèvement à la mi-journée
  • Jeudi 8 juin après-midi : Malek retrouvée saine et sauve avec son père à Gênes, Italie

Suite de l’affaire

Les prochaines étapes de l’enquête seront cruciales pour déterminer les circonstances exactes du drame. Il est essentiel de comprendre les motifs qui ont poussé Jamel Younes à commettre ces actes. La collaboration entre les forces de l’ordre françaises et italiennes sera nécessaire pour élucider cette affaire complexe.

La coopération franco-italienne

Dans un communiqué, le parquet de Dunkerque a remercié les personnes ayant participé à l’appel à témoins, ainsi que les forces de l’ordre françaises et italiennes pour leur efficacité dans la recherche de Malek et de son père. Cette affaire souligne l’importance d’une coopération internationale en matière de sécurité et de justice.

Le dispositif d’alerte enlèvement

L’alerte enlèvement a été mise en place en France en 2006, afin de faciliter la recherche et la récupération rapide des enfants enlevés ou disparus. Depuis sa création, ce dispositif a permis de retrouver 28 enfants sur 29 disparitions signalées. La réussite de cette opération repose sur la rapidité d’action et la collaboration entre les forces de l’ordre et la population. La mobilisation rapide et efficace des citoyens est un atout majeur dans la réussite de ces opérations.

Les succès du dispositif d’alerte enlèvement

  • 2006 : Mise en place du dispositif d’alerte enlèvement en France
  • 28 enfants retrouvés sur 29 disparitions signalées depuis sa création
  • Rapidité d’action et collaboration entre forces de l’ordre et population essentielles à la réussite des opérations