Cent jours pour agir : L’essentiel de l’allocution d’Emmanuel Macron

0
390

Réforme des retraites : bras de fer avec les syndicats

Lors de son allocution du lundi soir, le président Emmanuel Macron n’a pas réussi à convaincre les syndicats concernant la réforme des retraites. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a estimé que le discours manquait de concret et que les perspectives offertes par le président étaient floues. Le président a appelé à un “apaisement”, mais cela n’a pas suffi à calmer les tensions.

Chantier du travail : réforme du lycée professionnel et efforts pour ramener vers l’emploi

Dans son allocution, Emmanuel Macron a reconnu l’existence d’un chantier du travail en France, malgré des résultats inédits et indiscutables face au chômage. Il a annoncé vouloir engager la réforme du lycée professionnel et redoubler d’efforts pour ramener vers le travail le maximum de bénéficiaires de RSA. Le président français a également déclaré que le travail doit mieux payer et a proposé de recevoir les organisations patronales et syndicales dès le lendemain matin pour ouvrir une série de négociations sur des sujets essentiels tels que :

  • Améliorer les revenus des salariés
  • Faire progresser les carrières

Oppositions et manifestations : un discours hors de la réalité

Les oppositions n’ont pas manqué de dénoncer un discours hors de la réalité à la suite de l’allocution d’Emmanuel Macron. Plusieurs milliers de manifestants se sont regroupés spontanément à travers la France pour exprimer leur mécontentement.

Violences à Rennes : peur et inquiétude

Nathalie Appéré, maire de Rennes, a exprimé son écœurement, sa peur et son inquiétude suite aux violences qui ont éclaté dans le centre-ville de Rennes lors des manifestations. Les habitants se demandent jusqu’où ira cette folie destructrice causée par des groupes radicaux violents.

Trois chantiers pour tourner la page des retraites

Emmanuel Macron a affirmé sa volonté de tourner la page des retraites en reprenant trois chantiers :

  • Chantier du travail
  • Chantier de la justice
  • Chantier du progrès

Le chef de l’État a demandé aux Français 100 jours d’apaisement, d’unité, d’ambition et d’action au service de la France pour mettre en place ces trois grands chantiers. Toutefois, ce discours a largement été critiqué par l’opposition, qui reproche au président aucune remise en question, aucun changement de méthode ni aucune rupture dans une politique qui divise les Français.