14 juillet : une brève histoire de la fête nationale du 14 juillet en France

0
508

L’origine du 14 juillet et la prise de la Bastille

Le 14 juillet 1789, date emblématique de la Révolution française, marque la prise de la Bastille par le peuple parisien. Cette forteresse médiévale, située dans l’est de la capitale française, représentait alors un symbole fort du pouvoir autoritaire du roi Louis XVI. Ce jour-là, des manifestants ont pris d’assaut la prison pour libérer sept prisonniers et s’emparer du stock d’armes qu’elle contenait.

Stratégiquement, la Bastille n’avait pas beaucoup d’intérêt si ce n’est son petit stock d’armement. Elle n’était défendue que par une centaine de soldats invalides et n’enfermait que sept prisonniers. Cependant, c’est surtout le symbole du pouvoir autoritaire du roi qui est mis à mal, lui qui avait le droit divin de rendre justice comme bon lui semblait. La prise de la Bastille est donc considérée comme le point de départ de la Révolution française et de la fin de la monarchie absolue.

La fête de la Fédération et la naissance de la fête nationale

Un an après la prise de la Bastille, le 14 juillet 1790, la France célèbre la fête de la Fédération. Cette journée commémorative vise à unifier le pays autour des valeurs républicaines issues de la Révolution et à marquer la fin des troubles qui ont secoué la nation. Des milliers de personnes se réunissent alors sur le Champ-de-Mars à Paris, pour assister à une grande fête populaire.

Ce n’est cependant qu’en 1880 que le 14 juillet devient officiellement la fête nationale française, en référence à la fête de la Fédération de 1790. Cette décision est prise par les députés et sénateurs sous la Troisième République, dans un contexte de consolidation de la République et d’affirmation de l’identité nationale.

Les traditions du 14 juillet en France

Aujourd’hui, la fête nationale du 14 juillet en France est célébrée à travers diverses traditions qui ont évolué au fil des années :

  • Le défilé militaire : depuis 1880, un grand défilé militaire a lieu chaque année sur les Champs-Élysées, à Paris. Les différentes branches des forces armées françaises (armée de terre, armée de l’air, marine nationale, gendarmerie) y participent, ainsi que des unités de sapeurs-pompiers et de la police nationale. Le président de la République, chef des armées, préside ce défilé.
  • Les feux d’artifice : dans de nombreuses villes et villages de France, des spectacles pyrotechniques sont organisés pour célébrer le 14 juillet. Le plus célèbre est celui tiré depuis la Tour Eiffel à Paris.
  • Les bals populaires : des bals et des soirées dansantes sont également organisés dans tout le pays, souvent la veille du 14 juillet. Il s’agit d’un moment de convivialité et de partage entre les habitants.

Le 14 juillet à l’étranger

La fête nationale française est également célébrée à l’étranger, notamment au sein des ambassades et consulats français. Des événements culturels ou festifs peuvent être organisés pour l’occasion, permettant aux expatriés français et aux amis de la France de se rassembler autour des valeurs républicaines et de l’amitié franco-étrangère.

Un symbole fort de l’identité française

Le 14 juillet est donc un jour important pour la France et son peuple. Il représente la liberté, l’égalité et la fraternité, valeurs fondamentales de la République française, et rappelle l’histoire tumultueuse du pays qui a conduit à la naissance d’une nation démocratique et moderne.

En dépit des controverses et des défis auxquels la France est confrontée aujourd’hui, la fête nationale du 14 juillet demeure un moment de rassemblement, de patriotisme et de fierté pour les Français, quelles que soient leurs origines et leurs convictions politiques.