Réunion à Matignon : syndicats et patronat satisfaits des discussions

0
372

Un agenda social ambitieux et dense établi avec les partenaires sociaux

La Première ministre, Elisabeth Borne, a réuni le 12 juillet 2023 les représentants des syndicats et du patronat à Matignon pour préparer l’agenda social des prochains mois. La rencontre avait pour objectif de jeter les bases du nouveau pacte de la vie au travail voulu par le président Emmanuel Macron. Cette réunion, qui se tient dans un format inédit depuis mars 2021, a été jugée utile par les participants. Sophie Binet, de la CGT, faisait partie des présents lors de cette rencontre.

Repartir sur de nouvelles bases après la crise des retraites

Cette démarche vise à faire oublier les relations désastreuses héritées de la séquence des retraites et ainsi repartir sur de nouvelles bases. Huit organisations sont présentes autour de la table face à la Première ministre et son ministre du Travail, Olivier Dussopt. Parmi elles, cinq sont du côté syndical et trois du côté patronal.

Les principaux sujets abordés

Plusieurs thèmes ont été abordés lors de cette réunion, notamment :

  • Le renforcement de la formation professionnelle,
  • L’apprentissage comme voie d’excellence et de réussite.
  • La question des salaires et de la qualité de vie au travail.

Les partenaires sociaux ont salué cette initiative, qui leur permet de discuter et d’échanger sur les sujets qui les concernent directement.

L’apprentissage comme enjeu majeur pour le secteur du BTP

Dans le cadre des partenariats mis en place par le CCCA-BTP avec les fédérations du bâtiment et des travaux publics, deux études ont révélé que la majorité des apprentis du BTP sont satisfaits de leur formation. L’apprentissage est perçu comme une voie de formation d’excellence et de réussite, avec près de 49 % des dirigeants qui envisagent de garder l’apprenti comme salarié à l’issue de sa formation.

Un secteur en croissance et en besoin de main-d’œuvre qualifiée

Le secteur du BTP mise sur l’apprentissage pour former les jeunes et répondre à ses besoins en main d’œuvre qualifiée. En 2022-2023, le nombre d’apprentis dans le secteur avait d’ailleurs atteint un nouveau record. La réunion à Matignon a permis de mettre en lumière cet enjeu majeur pour l’avenir du secteur et d’évoquer les moyens à mettre en œuvre pour favoriser l’accès à l’apprentissage.

Des avancées notables dans l’utilisation de matériaux recyclés

Lors de cette rencontre, il a également été question de l’importance de l’utilisation de matériaux recyclés dans le secteur du BTP. À Gennevilliers, deux résidences vont être édifiées pour le bailleur Seqens en recourant à un béton 100% recyclé, dans le cadre de la démolition-reconstruction de l’îlot Brenu. L’ensemble des granulats sont recyclés, toute l’eau utilisée l’est également, et le clinker contenu dans le ciment est aussi recyclé. Cette première mondiale a été saluée par François Pétry, président d’Holcim France.

Un exemple à suivre pour l’ensemble du secteur

Ce projet ambitieux montre que le secteur du BTP peut s’engager dans une démarche écologique et responsable tout en répondant aux besoins en logements des populations. Les partenaires sociaux ont exprimé leur volonté de s’inscrire dans cette dynamique et de multiplier les initiatives alliant performance économique et respect de l’environnement.

En conclusion : une réunion constructive et prometteuse

La réunion à Matignon entre syndicats et patronat a été l’occasion d’établir un dialogue constructif sur les enjeux majeurs du secteur du BTP. La volonté commune de travailler ensemble pour améliorer la formation professionnelle, favoriser l’apprentissage et encourager l’utilisation de matériaux recyclés devrait permettre de relever les défis de demain. Les participants se sont montrés satisfaits de ces discussions et espèrent que cet élan se poursuivra dans les mois à venir.