Impôts français : à qui profiteront les “réductions d’impôts de 2 milliards d’euros pour la classe moyenne” de Macron ?

0
449

Le plan fiscal d’Emmanuel Macron

Après sa promesse de campagne sur la baisse des impôts, le président français Emmanuel Macron a annoncé une “réduction d’impôts de 2 milliards d’euros pour la classe moyenne”. Cette mesure vise principalement à alléger la charge fiscale des ménages français appartenant à cette catégorie socio-économique. Quelles sont les principales dispositions de ce plan et quels en seront les bénéficiaires ?

Réforme de l’impôt sur le revenu

La réduction d’impôts promise par Emmanuel Macron prendra la forme d’une réforme de l’impôt sur le revenu (IR). Cette réforme consistera notamment en une baisse du taux d’imposition pour certaines tranches de revenus. Les ménages concernés verront ainsi leur note fiscale diminuer.

Il est important de préciser que cette mesure ne concernera pas uniquement les contribuables de la classe moyenne. En effet, selon les informations disponibles actuellement, les ménages modestes pourront également bénéficier de cette baisse d’impôts.

Les tranches de revenus concernées

  • La première tranche d’imposition, correspondant à un revenu annuel compris entre 9 964 € et 27 519 €, verra son taux passer de 14 % à 11 %.
  • La deuxième tranche d’imposition, concernant les revenus annuels compris entre 27 520 € et 73 779 €, bénéficiera d’une baisse de son taux de 30% à 25 %.

Baisse des cotisations sociales

Outre la réforme de l’impôt sur le revenu, le gouvernement prévoit également de diminuer les cotisations sociales payées par les salariés. Cette mesure aura pour effet de réduire le coût du travail et d’améliorer le pouvoir d’achat des ménages français.

Les cotisations concernées

  • Les cotisations maladie, qui seront diminuées de 0,50 point.
  • Les cotisations chômage, qui seront supprimées en deux temps : une première baisse de 1,50 point en 2019, puis une seconde de 0,95 point en 2020.

Quels seront les bénéficiaires de ces mesures ?

Il est encore difficile, à ce stade, de déterminer avec précision quels seront les ménages qui profiteront le plus de ces réductions d’impôts. Néanmoins, il est possible de dresser un tableau général des catégories socio-économiques qui devraient être avantagées par ces mesures fiscales.

Les gagnants de la réforme de l’impôt sur le revenu

La baisse des taux d’imposition pour les deux premières tranches de revenus devrait profiter principalement aux ménages modestes et à la classe moyenne. En effet, ces ménages sont les plus nombreux à se situer dans ces tranches de revenus et paient actuellement un taux d’imposition relativement élevé compte tenu de leurs ressources.

Les gagnants de la baisse des cotisations sociales

La diminution des cotisations maladie et chômage bénéficiera également aux salariés français, qu’ils soient ou non issus de la classe moyenne. Cette mesure aura pour effet d’augmenter leur pouvoir d’achat en diminuant le coût du travail. Les entreprises françaises, quant à elles, devraient également tirer profit de cette baisse des cotisations, qui pourrait encourager la création d’emplois.

En définitive, les “réductions d’impôts de 2 milliards d’euros pour la classe moyenne” promises par Emmanuel Macron devraient profiter à une large partie de la population française. Si les ménages modestes et la classe moyenne seront les principaux bénéficiaires de la réforme de l’impôt sur le revenu, la baisse des cotisations sociales concernera l’ensemble des salariés français. Il reste toutefois à voir comment ces mesures fiscales seront financées et quelles seront leurs conséquences sur l’économie française dans son ensemble.