Syndrome de Guillain-Barré : le Pérou déclare l’état d’urgence sanitaire

0
273

Un état d’urgence pour 90 jours

Le Pérou a annoncé samedi 8 juillet, la mise en place d’un état d’urgence sanitaire pour une durée de 90 jours, en raison d’une recrudescence inhabituelle de cas de syndrome de Guillain-Barré. Ce dernier est une maladie rare qui attaque le système nerveux périphérique. Depuis le début de l’année, plus de 180 cas ont été diagnostiqués dans le pays, avec quatre personnes décédées.

Un financement pour des traitements

Pendant cette période d’urgence, le Pérou pourra se procurer des immunoglobulines afin de traiter les patients atteints de cette maladie. Plus de 12 millions de soles péruviens seront investis dans l’achat de traitements.

Qu’est-ce que le syndrome de Guillain-Barré ?

Le syndrome de Guillain-Barré se caractérise par une neuropathie aiguë paralysante pouvant entraîner la mort. Il s’agit d’une affection auto-immune où le système immunitaire du corps attaque ses propres nerfs. Les symptômes de cette maladie peuvent inclure :

  • Faiblesse musculaire
  • Paralysie progressive
  • Douleurs et engourdissements
  • Difficultés à respirer
  • Troubles de l’équilibre et de la coordination

Le traitement du syndrome de Guillain-Barré repose principalement sur des immunoglobulines intraveineuses et, dans certains cas, sur l’échange plasmatique.

Facteurs déclencheurs possibles

Bien que les causes exactes du syndrome de Guillain-Barré restent inconnues, il a été associé à des facteurs tels que :

  • Infections virales ou bactériennes (notamment la grippe, la dengue ou le virus Zika)
  • Vaccinations (bien que le risque soit très faible)
  • Chirurgie
  • Stress

Une situation préoccupante au Pérou

Le Pérou fait face à une situation sanitaire difficile depuis plusieurs mois. Le pays a récemment été touché par une épidémie de dengue qui a fait plusieurs centaines de morts. La recrudescence du syndrome de Guillain-Barré vient s’ajouter à ces problèmes déjà existants.

Les 25 régions du pays concernées

L’état d’urgence sanitaire déclaré par le ministère péruvien de la Santé concerne l’ensemble des 25 régions du pays, soit une population de 33 millions d’habitants. Les autorités sanitaires travaillent activement pour endiguer cette recrudescence et protéger la population.

La lutte contre le syndrome de Guillain-Barré

Le ministre de la Santé péruvien, César Vásquez, a déclaré que les autorités contrôlaient actuellement la maladie. Néanmoins, la mise en place de l’état d’urgence sanitaire montre une prise de conscience de la gravité de la situation et permettra aux professionnels de santé de disposer des ressources nécessaires pour lutter efficacement contre ce syndrome.

Surveillance et prévention

Il est essentiel de rester vigilant face à cette maladie rare et potentiellement mortelle. Les personnes présentant des symptômes évocateurs du syndrome de Guillain-Barré doivent consulter rapidement un médecin. Par ailleurs, la prévention passe également par la lutte contre les infections pouvant être à l’origine de ce syndrome, comme la dengue ou le virus Zika.

Face à la recrudescence inhabituelle de cas de syndrome de Guillain-Barré, le Pérou a pris la décision de déclarer l’état d’urgence sanitaire pour 90 jours. Cette mesure permettra au pays de se doter des ressources nécessaires pour protéger sa population et lutter efficacement contre cette maladie rare et potentiellement mortelle. La vigilance et la prévention sont essentielles pour endiguer cette recrudescence et préserver la santé des habitants du Pérou.