Coupe de France : une finale sous tension au Stade de France

0
428

Emmanuel Macron attendu dans un climat tendu

Le chef de l’État, qui s’attend à un accueil très hostile au Stade de France ce samedi soir, ira à la rencontre des deux effectifs à l’abri des regards. Emmanuel Macron sera bien présent au Stade de France pour la finale de la Coupe de France entre Nantes et Toulouse. Le président français s’attend néanmoins à un accueil difficile avec de nombreuses manifestations de contestation programmées en dehors du stade mais aussi des actions de protestation à l’intérieur de l’enceinte par des opposants à la réforme des retraites.

Sécurité renforcée autour du stade

Afin d’assurer la sécurité de tous les participants et spectateurs, 3 000 policiers et gendarmes ont été déployés aux abords du Stade de France. Cette mesure vise notamment à encadrer les opposants à la réforme des retraites qui comptent se faire entendre lors de cet événement sportif majeur.

Nantes et Toulouse en lice pour le trophée

Les supporters des deux équipes sont impatients de vivre cette finale tant attendue. À Nantes, ils étaient nombreux à se rassembler dès le matin pour soutenir leur équipe favorite, arborant fièrement les couleurs jaune et vert des Canaris. Une cinquantaine de cars sont partis de La Beaujoire en direction du Stade de France pour permettre aux fans de vivre cette rencontre exceptionnelle.

Un match classé niveau 4 sur l’échelle des risques

Ce samedi matin, le préfet de police a indiqué que la finale de la Coupe de France était classée au niveau 4 sur 5 sur l’échelle des matchs à risques. Depuis la saison 2019-2020, la Division nationale de lutte contre le hooliganisme dispose de cinq niveaux pour appréhender avec le plus de finesse possible l’ensemble des situations. Voici ce qu’il en est :

  • Niveau 1 : flux important et inhabituel de supporters ou spectateurs ;
  • Niveau 2 : contexte dégradé susceptible de générer des comportements déviants de la part des supporters ;
  • Niveau 3 : affrontement entre groupes de supporters organisés ;
  • Niveau 4 : interventions violentes de groupes d’opposants à un événement sportif ;
  • Niveau 5 : affrontements généralisés entre supporters et forces de l’ordre.

Ainsi, les autorités sont particulièrement vigilantes lors de cette finale de la Coupe de France, afin d’éviter tout débordement et assurer la sécurité de tous.

Incidents hors du stade

En marge de cette finale de Coupe de France, d’autres incidents ont eu lieu dans le pays. À Plouénan, près de 40 pompiers ont été mobilisés toute la nuit pour stopper l’incendie qui a détruit le café-bar Ar Ribin. De l’arrière et l’extension, il ne reste quasiment rien. Quant au bar, les fumées et l’eau rendent tout inexploitable. Sans compter la toiture en partie détruite et le pignon endommagé.

En revanche, les pompiers se félicitent d’avoir réussi à empêcher la propagation du feu aux habitations mitoyennes et avoisinantes, même si l’une a eu les volets qui ont fondu et une autre, une vitre explosée sous l’effet de la chaleur. Les causes de cet incendie restent pour l’instant inconnues, mais il est important de rappeler que chacun doit être vigilant afin d’éviter ce genre de drames.

Une finale mémorable malgré les tensions

Même si cette finale de Coupe de France est marquée par un climat tendu et des mesures de sécurité renforcées, il n’en reste pas moins que ce match représente un moment fort pour les supporters et les joueurs de Nantes et Toulouse. Quelle que soit l’issue de cette rencontre, elle restera dans les mémoires comme une édition exceptionnelle et riche en émotions.